Vélorution de Soutien à la Massa Critica POA

Vendredi 4 Mars 2011 : Vélorution de soutien à la Massa Critica de Porto Alegre.

En effet, cette Masse Critique du Brésil vient de vivre un drame, une fois de plus généré par un automodébilus. Nous vous laissons lire l'article de Vélorution14 :

Comme un peu partout sur la planète, une masse critique avait lieu ce vendredi 25 février 2011 en début de soirée à Porto Alegres au Brésil. Une centaine de cyclistes participaient à ce rendez vous quand un meurtrier en puissance Ricardo José Neis, agé de 47 ans a littéralement foncé sur les cyclistes avec sa voiture.

Ricardo José Neis en délit de fuite, ayant abandonnée sa voiture, a été retrouvé. Il plaide la légitime défense. Selon lui, les cyclistes auraient cassés ses vitres et tapés sur sa carrosserie. Il n’aurait donc pas eut d’autres choix, pour sauver son fils de 15 ans, passager du véhicule, que de faucher une vingtaine de cyclistes.

Comme le souligne le blog http://massacriticapoa.wordpress.com/ , les témoins de la scène contredisent ses dires, d’autant plus que les critical mass de Paris à Porto Alegres, en passant pas San Francisco sont toujours Pacifique.

{youtube}KRgiIrHRoHM{/youtube}

Au Brésil, les médias et politiques semblent accuser la critical mass de ne pas être « officiel ». C’est à dire qu’en France, par exemple, la masse critique doit être déposée en préfecture. Les critical mass sont des manifestations auto-organisées (on utilise fréquemment le terme de « coïncidence organisée ») avec une structure en rhizome plutôt que hiérarchique, sans leader, organisateur et sans affiliation de membre, initiées par un simple rendez-vous donné à un lieu donné. À la dernière minute, des volontaires se proposent pour se placer en tête de groupe afin de sécuriser les carrefours.

Ce débat sur l’officialisation ne nous intéresse pas. Officiel ou non, l’accident n’aurait pu être empêché. De ce constat découle un slogan habituel des masses critiques : Nous ne bloquons pas la circulation, nous sommes la circulation. Nous n’avons pas besoin d’autorisation pour faire du vélo. Officiel ou non, des cyclistes meurent sur les routes de France chaque année. Un accident peut arriver n’importe où, seul ou en groupe.

Ce qui rend triste, c’est le nombre de commentaires ou de mails que reçoivent le collectif critical mass de Porto Alegres, du style :  » bien fait « , « vous allez arrêter de nous faire chier maintenant », etc…

Source : Vélorution 14

Aux dernières nouvelles le chauffard Ricardo José Neis, un banquier, semble être bien connu pour ses accés de violence et ses infractions.

On fera donc ce vendredi une belle vélorution à travers toute la ville avec la Compagnie La Rumeur et sa Diva. Rendez-vous à 20H30 à La Plaine (Place Jean Jaurès).

 

template joomlatemplate joomla gratuit
2017  La vélorution de Marseille   globbers joomla templates